Foi et croyance

Qu’est-ce que la foi ?

La foi est l’assurance des choses qu’on espère, et la conviction de celles qu’on ne voit pas. C’est un don de Dieu, donnée à tous les pécheurs repentis, et ne dépend pas des œuvres faites. Elle vient par la parole de Dieu, s’attache toujours à la parole de Dieu et se nourrit de la parole de Dieu. C’est l’énergie intérieure de la grâce qui tient fermement à la vérité. C’est la réception du témoignage divin. La foi est la révélation de l’objet de foi à l’âme par l’Esprit Saint, elle est réelle et vivante.

La foi est en Dieu et en la Personne du Christ et dans l’œuvre du Christ mourant pour les pécheurs et versant son sang sur la croix.

Comment puis-je connaître Dieu?

La conscience de l’existence d’un Être Suprême ou d’un pouvoir s’enflamme souvent alors qu’une âme contemple avec crainte l’ordre parfait de la création ou par des expériences personnelles. Cette reconnaissance, aussi utile soit-elle, n’établit pas la communication entre l’âme et Dieu.

L’âme éclairée apprend Dieu par le Seigneur Jésus-Christ et la présence de l’Esprit Saint. Jean1v18 « Personne ne vit jamais Dieu ; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, lui, l’a fait connaître. À travers les Écritures, nous apprenons Dieu, dans un Homme dont la vie parfaite exprimait son amour envers tous les hommes.

Qu’est-ce qui est impliqué dans la doctrine de la séparation?

Le principe de séparation est pratiqué par tous les peuples, nations et religions sous une forme ou une autre.

La Bible y fait référence dans de nombreux passages – depuis la Genèse chapitre 1, où Dieu a divisé entre la lumière et les ténèbres, jusqu’à l’Apocalypse chapitre 22, où il y a ceux qui sont au dedans et ceux qui sont au dehors.

Le Seigneur Jésus a dit de ses disciples « ils ne sont pas du monde, comme je ne suis pas du monde » Jean 17 v14. Le monde en ce sens se réfère au système du péché et de l’anarchie sous la domination de Satan.

En tant qu’Église, nous cherchons de tout cœur à consacrer notre vie à ce principe. Nous choisissons de suivre les enseignements de Jésus tels qu’ils sont énoncés dans les Évangiles et enseignés dans les épîtres du Nouveau Testament. Reportez-vous à des passages tels que Matthieu 16 v24-26, Marc 10 v28-30, 2 Timothée 2 v19 et 2 Corinthiens 6v14-18.

La séparation représente une distinction morale entre ce qui est bien et ce qui ne l’est pas, ce qui est juste et ce qui est injuste. Les chrétiens en tant que croyants au Seigneur Jésus-Christ sont exhortés à « refuser le mal et à choisir le bien » Ésaïe 7 v15.

Nous nous engageons à manger et à boire uniquement avec ceux avec qui nous célébrons la Cène du Seigneur – c’est la base de notre communion.

Cela ne signifie pas que nous nous tenons pour supérieurs à nos semblables hommes, femmes et enfants. Nous vivons et travaillons harmonieusement à leurs côtés, dans le courant actuel de la société.

Notre pratique de séparation n’empêche pas l’interaction avec l’ensemble de la collectivité.

Nous aidons nos voisins et ils nous aident. Nous prenons soin et protégeons leurs biens et ils font de même pour les nôtres.

Nous apprécions le bien que nous recevons de la part de bon nombre de nos concitoyens et nous nous réjouissons de l’occasion qui nous est offerte de remplir notre responsabilité au sujet de la communauté. Notre attitude est de faire du bien à tous, au fur et à mesure que des opportunités se présentent.

Les Frères croient-ils qu’ils sont les seuls à être sauvés ?

Non, pas du tout. Les Frères croient que le Seigneur connaît ceux qui sont Siens, et quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. (Romains 10v13). Ils croient qu’il y a beaucoup de vrais croyants et qu’être l’un des Frères n’est pas une garantie de salut.

Que croit PBCC qu'il nous arrive après notre mort?

L’Écriture nous enseigne que lorsqu’un croyant dans le Seigneur Jésus meurt, il est immédiatement en sa présence « aujourd’hui, tu seras avec moi au paradis » (Luc 23, 43)

Quand Jésus reviendra, les morts en Christ seront ressuscités en premier et les vivants qui restent « seront enlevés avec eux dans les nuées… et ainsi nous serons pour toujours avec le Seigneur ». (1 Thessaloniciens 4 v 17)

Les membres du PBCC sont-ils chrétiens?

Très certainement. La première utilisation du mot « Chrétien » dans la Sainte Bible est dans Actes 11 v 26. La parole décrit les personnes qui ont reçu l’Évangile, mis leur confiance dans le Seigneur Jésus-Christ, ont reçu l’Esprit Saint et se sont engagés à se rassembler pour suivre les enseignements du Christ et de ses apôtres.

À quoi ressemble réellement le mode de vie pbcc?

Les frères maintiennent universellement des croyances et un mode de vie basé sur les Saintes Écritures et nous sommes sincères dans nos efforts pour assurer une structure durable pour la vie familiale pour le bonheur durable de nos membres, aussi divers soient-ils en caractère, en capacité et en diversité culturelle.

Y a-t-il des règles spécifiques que le PBCC doit suivre?

Il n’y a pas de règles spécifiques. Les frères maintiennent universellement des croyances et un mode de vie basé sur les Saintes Écritures et nous sommes sincères dans nos efforts pour assurer une structure durable pour la vie familiale pour le bonheur durable de nos membres, aussi divers soient-ils en caractère, en capacité et en diversité culturelle.

Pourquoi le PBCC n’a-t-il pas le clergé ?

Les Frères n’ont pas de structure hiérarchique formelle ni de clergé rémunéré. Ils reconnaissent que le Christ a donné des « et lui, a donné les uns [comme] apôtres, les autres [comme] prophètes, les autres [comme] évangélistes, les autres [comme] pasteurs et docteurs » (Éphésiens Ch4).

À ses débuts, l’Église chrétienne des Frères de Plymouth a commencé comme une communion fraternelle de « frères » qui ont rejeté une organisation ecclésiastique et se sont plutôt concentrés sur la relation directe de l’individu avec Dieu et l’accent que cela mettait sur la responsabilité personnelle.

Puis-je parler à un membre de la parole de Dieu?

Oui, les membres du PBCC sont heureux de parler de leur foi et des Saintes Écritures.

Pourquoi les membres du PBCC prêchent-ils dans la rue?

Nous prêchons activement la Parole de Dieu, ou comme nous l’appelons, nous prêchons à la communauté plus large pour les éclairer quant au salut éternel disponible pour chaque homme, femme et enfant.

Le Salut éternel est offert à tous les hommes, simplement en acceptant Jésus-Christ comme Seigneur; « Si tu confesses de ta bouche Jésus comme Seigneur* et que tu croies dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité d’entre les morts, tu seras sauvé. » (Romains 10 v 9)

En prêchant la Parole, nous encourageons la communauté à accepter Dieu et Jésus et nous sommes toujours prêts à répondre à toutes les questions sur la foi et notre prédication quand elles se posent.

Les membres doivent-ils naître en communion?

Comment puis-je devenir membre?

Notre travail évangélique est destiné à conduire les gens au Christ pour le salut de leurs âmes pour le présent et pour l’éternité. Tous ceux qui sont prêts à s’engager dans nos croyances et notre mode de vie peuvent choisir de rejoindre notre Église.

Famille et communauté

Les Frères de Plymouth sont-ils un culte ?

Non, les Frères de Plymouth ne sont pas un culte. Fondée depuis plus de 180 ans, les Frères sont une Église chrétienne dominante qui compte plus de 300 assemblées autonomes dans 18 pays à travers le monde et dont les membres s’engagent quotidiennement auprès de l’ensemble de la communauté.

Les Frères de Plymouth brisent-ils les familles ?

non. L’incidence de la rupture du mariage au sein de l’Église chrétienne des Frères de Plymouth est heureusement très rare et bien en deçà des normes sociétales.

Toute rupture des relations au sein d’une famille est toujours tragique et tous les efforts sont déployés pour empêcher que cela se produise ou pour essayer d’apporter la réconciliation si elle le fait.

Pourquoi la famille est-elle si importante pour le PBCC?

La préservation et la protection de l’unité familiale sont fondamentales pour les Frères.

La conception des enfants est considérée comme une bénédiction de Dieu (Psaume 127, verset 3). Les enfants sont aimés et pris en charge comme dans toute communauté éclairée.

La famille est un principe établi par Dieu et la Sainte Bible en est pleine depuis la Genèse jusqu’à la fin. Cela a été une force contraignante dans le monde occidental où le christianisme a prospéré.

Les Frères n’aident-ils que les Frères ?

Il y a un esprit de bienfaisance fort et généreux parmi les Frères, et cela fournit une source constante d’aide pour ceux qui sont dans le besoin. Cette bienveillance est globale et inclut une aide financière, sociale, pastorale, familiale et sanitaire, et peut impliquer l’orientation, la formation et le soutien continu.

Les frères soutiennent également de nombreux organismes de bienfaisance extérieurs, et ont généreusement contribué à des causes valables.

Les membres du PBCC socialisent-ils avec des gens en dehors de l’Église?

Nous nous engageons à manger et à boire en communion sociale uniquement avec ceux avec qui nous célébrons la Cène du Seigneur – c’est la base de notre communion. Cela ne signifie pas que nous nous tenons pour supérieurs à nos semblables hommes, femmes et enfants. Nous vivons et travaillons harmonieusement à leurs côtés, dans le courant actuel de la société.

Notre pratique de séparation n’empêche pas l’interaction avec l’ensemble de la collectivité.

Nous aidons nos voisins et ils nous aident. Nous prenons soin et protégeons leurs biens et ils font de même pour les nôtres.

Nous apprécions le bien que nous recevons de la part de bon nombre de nos concitoyens et nous nous félicitons de l’occasion qui nous est offerte de remplir notre responsabilité au sujet de la communauté. Notre attitude est de faire du bien à tous, au fur et à mesure que des opportunités se présentent.

Réunions et l’église

Comment les Frères s’habillent-ils pour l’Église ?

Les membres s’habillent d’une manière respectueuse de la sainteté de l’Église. Les hommes s’habillent habituellement avec des vêtements informels de modèle classique comme des pantalons longs, des chemise d’affaires et de vestes au besoin. Les femmes portent des robes ou des jupes et assistent toujours aux services portant un foulard.

Quelles fêtes célèbrent les Frères ?

Bien que nous nous réjouissons et apprécions les « jours fériés publics » tout au long de l’année comme offrant une bonne occasion pour du temps en famille, dans le sens de « ‘observance religieuse » nous ne célébrons pas une fête particulière.

Notre célébration est la Cène du Seigneur (Sainte Communion) que nous organisons chaque semaine.

Pourquoi les Églises frères n’ont-elles pas des croix ou des symboles de Jésus ?

Nous n’avons pas ces symboles sur ou dans nos Églises, car l’accent est mis sur l’influence morale ou spirituelle de la Croix sur nos cœurs et sur nos vies.

À quelle fréquence les Frères fréquentent-ils l’Église?

Des réunions sont organisées tous les jours et les membres y assistent comme ils le peuvent.

Le Jour du Seigneur (dimanche) est un jour spécial et commence tôt avec la célébration de la Cène du Seigneur. Elle est suivie d’une lecture de la Bible plus tard, puis de prédications de l’Evangile. Les réunions de ce jour-là sont bien suivies. Les lectures bibliques, les réunions de prière et d’autres réunions au cours de la semaine attirent de bonnes assistances.

Technologie, droit et politique

L’approche des Frères à l’égard de la technologie a-t-elle changé récemment?

Les membres du PBCC utilisent la technologie tous les jours à leur domicile, à l’école et au travail.

Notre réseau scolaire, OneSchool, est construit autour de salles de classe riches en technologie. Les enfants des Frères plymouth sont enseignés dans ces écoles par des enseignants hautement qualifiés qui utilisent des méthodes d’apprentissage numérique innovantes et progressives.

Beaucoup de nos membres, en particulier ceux qui travaillent dans les entreprises familiales utilisent les dernières technologies disponibles ainsi que les ordinateurs et les téléphones à la maison, au travail et à l’école comme tout le monde.

Les membres ont-ils des radios, des télévisions ou des ordinateurs?

Avec de nombreuses personnes dans la communauté dans son ensemble, nous sommes préoccupés par le contenu entrant dans nos ménages qui corrompt ou trouble les enfants et les jeunes membres plus vulnérables de la famille. La plupart des membres utilisent des ordinateurs à la maison, au travail ou à l’école, avec un filtrage internet approprié. La télévision et la radio ne sont pas utilisées, sauf dans un cadre éducatif à l’école, en raison du fait qu’il est très difficile de filtrer leur contenu.

Est-ce vrai que les Frères ne paient pas d’impôt?

C’est complètement faux. Les membres frères sont soumis aux lois fiscales du pays dans lequel ils vivent comme n’importe quel autre membre du grand public. De nombreux frères possèdent des entreprises qui sont exploitées dans le cadre de toutes les lois applicables actuelles dans le pays d’exploitation, y compris la fiscalité, les avantages sociaux des employés et les exigences de sécurité sans exemptions spéciales, taxes ou autrement.

L’Église ne possède ou n’exploite aucune entreprise et la fraude fiscale est considérée sérieusement et constituerait une base d’excommunication de l’Église.

L’Église donne-t-elle de l’argent aux partis politiques conservateurs?

L’Église elle-même n’a pas fait et n’a jamais fait de dons à aucun parti politique.

Parfois, les membres de l’Église ont exercé leur droit démocratique de faire des déclarations publiques ou des dons à des politiciens individuels, c’est leur propre affaire.

Femmes dans l’église

Quelle est la position des femmes dans l’Église ?

Le rôle des femmes dans l’Église est très important, y compris l’implication directe dans la Cène du Seigneur (Sainte Communion) et la sélection et l’annonce de chaque hymne à chaque rassemblement.

L’influence spirituelle pour le bien que les femmes « sœurs » fournissent est très appréciée parmi la congrégation. Dans la Bible, l’équivalence morale d’un mari et d’une femme; Prisca et Aquila est très remarquable.

Pourquoi les dames des Frères portent-elles des foulards ?

L’Écriture enjoint que chaque femme priant avec la tête découverte se fait honte et pour cette raison les femmes frères portent des foulards tout en assistant aux services de l’église.

Il est courant pour les dames frères de porter un ruban ou un bandeau lorsqu’ils sont dehors parmi le grand public.

WP Feedback

Dive straight into the feedback!
Login below and you can start commenting using your own user instantly